S’il n’y a pas de saison pour lire, j’observe chaque année comme mes envies de lecture changent à leur gré. Comme tel livre sera parfait en septembre et impossible à lire en janvier – et l’inverse tout aussi vrai. Moi qui avais toujours le coeur un peu serré de voir un livre abandonné avant la dernière page dévorée ou l’envie manquer de le retrouver à chaque rendez-vous donné, cette idée de timing a rendu à mon rapport aux livres et à la... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Miss Blemish. Célie habite à Paris et est également auteur de Rentrer à la maison et Accueillir décembre en souriant.