Devenir minimaliste chez soi, c’est une chose, mais quand on part en vacances, c’en est une autre. La peur de manquer peut vite se faire sentir. Vous m’auriez vu avant, avec ma valise de 30 kilos, mon sac à dos, sans oublier mon sac à main… Et quand je faisais le bilan à mon retour, je n’avais pas utilisé le quart de ce que j’avais emporté. J’ai eu envie de changer tout ça et de me contenter du strict minimum (ou tout du moins de mon strict... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Mots En Scène. Retrouvez également son article Bloodline sur Netflix : la famille, ce poison et Serendipity – Lovin’ Whiskey (chapitre 5).