chemindedeuil

Blog : Chemin de deuil dans Humeurs

Mon chemin de deuil, de reconstruction et de résilience. De nombreux textes et ressources pour traverser un deuil et revivre.

Recueil de 100 textes sur le deuil - Livret  "Des mots du deuil"

Votre recueil des " 100 plus beaux textes sur le deuil " est dans votre boite émail Je viens de vous envoyer un émail avec le lien pour télécharger votre livret de 50 pages réunissant les cita...Quelques citations La plus belle sépulture,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Responsable de la route des cieux*

Cher amour, Ton sourire s’estompe, ta voix ne résonne plus guère dans mes oreilles, tes traits s’émoussent inexorablement au gré du temps qui coule. Parfois je ne sais plus si quelque chose a eu lieu avant ou après ta mort, tout... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Quel joli texte si plein de vérités ! le 5 mai 2018, 09:26

  • chemindedeuil

    chemindedeuil Merci le 7 mai 2018, 19:06

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Nos fragilités sont comme des semences d’avenir - Texte de Elena LASIDA

Aucune utilité à l’état brutMais promesse de vie nouvelleQuand elles acceptent de traverser les entrailles de la terre.Comme le grain qui disparaît de la surface,Comme le grain enfoncé dans la terre,Nos fragilités nous enfoncent dans... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Dix ans sans toi - Hommage de Clara pour son papa

Je vous livre aujourd’hui, le témoignage de Clara, une jeune fille de 15 ans qui a perdu son papa il y a dix ans. Elle lui rend hommage avec une grande sensibilité et beaucoup d'amour. Merci Dimanche 16 mars… Oui, dimanche… Ce dimanche... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Vide existentiel

Etat dépressif de début de deuil Quatre heures du matin, je me réveille en sursaut, mon cœur se terre sous la couette en vrac, des bruits étranges, d'incompatibles interférences m'arrachent des bras de Morphée. Mon corps moite se vrille dans... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Au bord du vide de Paul Eluard

Nous voici aujourd'hui au bord du vide Puisque nous cherchons partout le visage que nous avons perdu. Il était notre avenir et nous avons perdu notre avenir. Il était des nôtres et nous avons perdu cette part de nous-mêmes. Il nous questionnait... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et puis après ?

Que restera-t-il de moi au fil des siècles, Moi l’homme ordinaire, le commun des mortels : Des souvenirs dans leurs têtes, photos et lettres, Quelques vers d'amour et vidéos désuètes. Et puis après ?   Ma force en transmission, vogue... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Avec une aile brisée

Je n'avais jamais publié ce slam écrit il y a déjà trois années.Huit jours que t'es parti Tout l'monde est reparti Me laissant asservie De l'autre côté d'la vie Déjà les fleurs fanées Sur la tôle ondulée Et le corps tant aimé Dans le... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Bonjour
    Oui... même des années après, rien ne change vraiment mais si peu le comprenne. Je vous souhaite de continuer à avancer avec le sourire même i le cœur saigne encore le 5 septembre 2017, 18:06

  • chemindedeuil

    chemindedeuil 😘 le 2 octobre 2017, 04:53

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La vie intime cette inconnue

Heureux sont ceux qui s’aiment Et vivent leur amour sans songer à demain. Et d'un regard brûlant au dernier baiser froid. Toute une vie d’amour, de je t’aime pour toujours. Ils ne savent pas qu’un jour leur vie d’intimité Sera seulement... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Quel joli texte pour dire ce qu'on n'ose pas dire aux autres alors que les années passent et que le temps n'efface rien... surtout pas le vide laissé par son absence !
    Bonne journée le 14 juillet 2017, 10:14

  • chemindedeuil

    chemindedeuil Merci Mia de ce commentaire. Il y avait longtemps que je n'avais pas écrit.
    Le temps n’efface rien, il sublime la relation.
    Avec toute mon amitié
    Véronique le 14 juillet 2017, 16:58

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les Morts ne sont pas sous la Terre - Poème de Birago Diop

Écoute plus souventLes choses que les êtresLa voix du feu s’entend,Entends la voix de l’eau.Écoute dans le vent le buisson en sanglots :C’est le souffle des ancêtres.Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :Ils sont dans l’ombre qui... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je me souviens - Cinq ans (04 mai 2012 - 04 mai 2017)

Je me souviens de Collonges la Rouge, glycines et pissenlits en fleurs Je me souviens du soleil éclatant, des abeilles butinant le bonheur Je me souviens du chalet blond, du feu crépitant et de l’odeur de résine Je me souviens de nos corps... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Cela m'attriste de voir que des billets comme celui indiffèrent les autres ! Bonne journée le 14 juillet 2017, 10:22

  • chemindedeuil

    chemindedeuil Tu sais Mia, moi même je ne viens plus sur Hellocoton, le support n'est pas adapté à ce genre de sujets.
    Même si j'écris moins fréquemment, je sais que je suis lu par des endeuillés. Mon histoire fait écho à la leur.
    Ils lisent les jolis textes que je déniche ou les suggestions pour s'aider. le 14 juillet 2017, 17:02

  • Mia52

    Mia52 J'aimerais bien trouver une autre plateforme plus adaptée à notre génération ( moins centrée sur le paraître ) .... pas encore dénichée ! Bon WE le 14 juillet 2017, 21:52

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'arbre de Diane - Poème d' Alejandra Pizarnik.

1J’ai sauté hors de moi à l’aubeJ’ai abandonné mon corps à la lumièreet j’ai chanté la tristesse de ce qui naît. 2Ici, les versions que nous proposent :un trou, une paroi qui tremble… 3La soif seulementle silenceaucune rencontre... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Chapitre 30 :  Mon rêve de Lourdes - 5 années de veuvage

Une porte qu’il lui fallait franchir et moi sur le seuil qui ne pouvait le suivre. Nos doigts enlacés qui ne parvenaient pas à se séparer. Et il a dû partir et je suis partie de l’autre côté. Une grande tristesse m’a saisi et à la fois,... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Bonjour..... mon com' s’est volatilisé je ne sais où ??? J'ai ressenti exactement la même chose au moment de l'au-revoir et non de l'adieu... mais c'est tellement difficile à entendre pour ceux qui n'ont pas partagé cet instant si intime . Bon dimance.









    h le 2 avril 2017, 10:09

  • Mia52

    Mia52 Je relis ce matin ce billet. " Une grande tristesse m’a saisi et à la fois, mon être tout entier fut submergé d’un immense amour, un amour sublime et infini qui m'a mis le cœur en paix. " C'est tellement moi le jour de son départ.... il y aura 7 ans en novembre. La vie a repris mais la solitude est tellement pesants certains jours surtout en cette période estivale. le 14 juillet 2017, 10:30

  • chemindedeuil

    chemindedeuil Cette sensation de point entre ici et l'au delà. Séparés mais tellement ensemble, imbriqués l'un dans l'autre. Il faut le vivre pour comprendre cette relation si particulière d'amour sublimé. le 14 juillet 2017, 17:05

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le voyage ensemble est si court...

U ne jeune fille avait pris place dans un véhicule public: Une personne grincheuse vint s’asseoir à côté d’elle, en la bousculant, portant divers sacs. Le voisin, pris de colère, demanda à la jeune fille pourquoi elle n’avait pas... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Banalités - Poèsie de Claude Roy

Il y a toujours quelque part un enfant qui naîtLa vie invente la vie sans se découragerIl y a toujours quelque part un vivant qui meurtEtcaetera etcaetera ainsi de suite Etcaetera C'est comme ça depuis l'origine et ce sera pareiljusqu'à la fin,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ça brille !

Ce texte est une anecdote tristement vraie d’une personne de ma connaissance qui vient de perdre son mari. Elle coiffa ses cheveux gris en arrière, accrocha un serre-tête et saisit sa parka accrochée à la patère de l’entrée. Elle... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Souffrir encore et espérer toujours !

Lorsque j’étais jeune, je regardais la souffrance comme un mythe qui faisait peur pour de faux, qui m’émouvait sans me toucher, qui m’interpelait sans réalité. Au fil du temps, elle me visa, lança quelques flèches, m’effleura, me fit... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Bonjour.... et bonne année en ces premiers jours de 2017 ! Je connais ce texte de mère Téresa et lorsque je fais des dédicaces, j'aime bien utiliser ces mots ! Oui la Vie est un poème triste ou joyeux selon les jours et la souffrance se rappelle à nous dans les moments les plus doux... c’est ainsi ! Bonne fin de jorunée le 5 janvier 2017, 17:23

  • tantdebelleshistoires

    tantdebelleshistoires Bonjour et bonne année à toi également Mia. Je te souhaite une année apaisée et remplie de tous ces petits bonheurs que l'on sait importants.
    Grosses bises
    Véronique le 5 janvier 2017, 17:48

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Chapitre 29 : Le silence assourdissant de son absence

Chapitre 29 : Le silence assourdissant de son absence

C’est un état qui m’accable chaque année quand revient le mois de décembre, quand revient sur la scène la période des fêtes et son anniversaire. Ceci se manifeste par un mal-être général qui me remplit d’angoisses, de... Lire la suite ›

  • Mia52

    Mia52 Comme je comprends !!! Je ne supporte pas cette période de fête alors que je vais "globalement" bien,Je n'ai qu'une envie... m'endormir et me réveiller le 2 janvier !!! Mais il faut bien faire "bonne figure" car le monde continue à tourner. Je vous embrasse bien fort dans cette épreuve commune qui rapproche ceux qui ont perd un des leurs. le 11 décembre 2016, 22:51

  • chemindedeuil

    chemindedeuil Les épreuves rapprochent ceux qui soufrent dans une compréhension commune de cette souffrance innommable. le 14 juillet 2017, 17:07

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Chaque deuil est unique

Chaque deuil est unique

La mort nous entoure, remplie les rubriques nécrologiques et les faits divers. Elle nous révolte ou nous fait peur mais ce n’est pas celle-ci qui provoque NOTRE deuil. Notre deuil est un état de souffrance extrême provoquée par la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La décorporation (Nouvelle)

La décorporation (Nouvelle)

Il entendit ses suppliques et la vit à genoux dans l’espace étroit de la ruelle du lit. Elle était là pompant son cœur de toutes ses forces, l’encourageant à revenir. Il n’avait pourtant plus le choix, son heure était venue de... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !