Dame Ambre

Ambre, Dans un arbre

Blog : écriture dans Lifestyle

Maman de deux enfants emplis de vie, je suis passionnée par les livres, les mots, la couture (bien plus rare la couture, les heures ont été grignotées avant que je n'arrive à ma table), le jardin, le dessin.. et une maladie handicapante : le syndrome d'Ehlers Danlos. Mes journées se passent entre les deux enfants et l'IEF (instruction en famille), la récupération d'eau, le dessin et l'écriture quand j'ai le temps ou l'énergie. Je creuse pour faire plus de place aux mots. Un livre, un jour, peut-être.

Et si je ne me vois pas, je deviens autruche

  J’ai mal aux yeux. Je suis fatiguée des yeux. Un héritage familial, un héritage plus humain aussi, un fil reliant le passé au présent, … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Stellaire holostée #fleur

Cette fleur, je la trouve joyeuse, vive, libérée, elle égaye les bois de sa présence. Il pourrait y avoir des fées minuscules sur ses pétales qu’elle n’aurait pas davantage de légèreté. Allez savoir pourquoi je ressens cela en la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Petit Prince

Il a dix ans, c’est arrivé tout à l’heure. Je me suis levée, réveillée par son petit frère parce qu’à 9h18 et après trois venues je n’étais toujours pas debout, je me suis levée donc et Prince avait dix-ans-presque. Il a fallu... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et pas d’allumette

Il a hurlé c’était la joie, la pure, la plus que vive, il tenait entre ses doigts un trèfle à quatre feuilles et puis un … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Combien as-tu marché

J’avance sur les mots que je ne prononce pas, ou alors pas à la bonne personne – il faut dire, elle a su me plier … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La nuit les yeux ouverts

Je vais bien mieux, ce n’est pas passager c’est une évidence. Et pourtant je ne dors pas, j’insomnise, c’est comme trente-six mille pensées qui me viennent en même temps, je pense à ce que je sais ce que je ne sais pas ce que j’ai un... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Anémone Sylvie

Il s’agit de la fleur qui a fait basculer mon désir de savoir son nom, celle qui m’a fait dire que je voulais tout connaître … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cauchemar (et écriture en lâcher-prise)

J’ai passé le quai, je sentais qu’il ne fallait pas que c’était dangereux on allait se faire écraser, ce métro ne restait pas sur les … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La légitimité de dire

J’ai pensé ma peine est légitime, doit être entendue enfin disons elle doit l’être par moi, et puis je dois me ressaisir. J’étais en train … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Comprendre ailleurs, forcément

Aujourd’hui il ne tombe rien, la pluie reste dans les nuages juste au-dessus de nos têtes ; ou enfin lorsqu’elle tombe je n’ai pas les … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Blessures

J’étais au téléphone, ces choses arrivent alors qu’on est en train de raconter ce qu’on encaisse si mal – que je, que moi j’encaisse si … Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L’énigme Est Dans Le Jardin

J’ai réinventé mes journées autour du soleil, je lis dans le jardin, même si le nom est un peu pompeux puisqu’il ressemble surtout à un tas de terre encombré de branches mortes. J’ai retiré de l’immense vigne tout ce... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Avignon – 1/2

Je n’ai pas photographié Avignon. Il y avait cette pluie, collante, elle lavait les sols, les vêtements, les idées, elle empêchait l’appareil et je me suis servie de mes seuls yeux pour me souvenir. Dans la chambre d’hôtel... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

C’était un soir

On a avancé sur le projet vacances comme si ça ne nous importait pas vraiment, on a choisi comme ça parce que ça serait tout proche et qu’on ne ferait pas des heures et des heures de route à faire défiler sous les yeux ce qui allait nous... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Est-ce que j’efface

  Dans les contes de fées, toujours, tout finissait toujours bien. Il fallait y croire, bien sûr, mais la vie était une histoire bien plus compliquée. Partout, des bêtes se tenaient à l’affût. Les plus terribles étaient celles... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La vie un peu rouillée

  Hier il y avait ce bleu qui plissait les yeux sur le vent froid, il martelait mon front jusqu’à la migraine et j’ai dû me rentrer. Dans la voiture, j’ai attendu dans le silence avec un livre qui m’a attrapée toute... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Quand il invente des mots

Hibou dort nu et il met du temps lorsqu’il se lève, à s’habiller. Ce matin il y avait un froid qui prenait aux tripes. Depuis notre appartement chauffé nous avons tendance à pas trop nous en rendre-compte, mais dehors l’hiver sévit. La... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

A un souffle de la glace

20 mars LeChat, de par son métier, est sur la route. Il sillonne la région. Il croise yeux dans les yeux des écureuils, des rapaces, des renards, dans la nuit ou tôt le matin, des virages aussi – et parfois il est malade.Hier il est rentré à... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Sous les doigts

Sous mes doigts roulent ses tensions. J’accompagne le muscle tendu, si douloureux. Je lui demande c’est subtil. Je lui parle depuis mes doigts, il me dit sa souffrance la difficulté le trop, il y a cette communication étonnante qui arrive à... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Un peu de nuit sans en être

Je me cache parce que je devrais bien être ailleurs à faire autre chose. Voilà. Je n’y suis pas alors je ne suis plus nulle part. C’est dit, je devrais juste bousculer les méninges.Dans ma tête, il y a trop.De fatigue tout d’abord, parce... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !