Dame Ambre

Ambre, Dans un arbre

Blog : écriture dans Lifestyle

Maman de deux enfants emplis de vie, je suis passionnée par les livres, les mots, la couture (bien plus rare la couture, les heures ont été grignotées avant que je n'arrive à ma table), le jardin, le dessin.. et une maladie handicapante : le syndrome d'Ehlers Danlos. Mes journées se passent entre les deux enfants et l'IEF (instruction en famille), la récupération d'eau, le dessin et l'écriture quand j'ai le temps ou l'énergie. Je creuse pour faire plus de place aux mots. Un livre, un jour, peut-être.

Le monstre en moi

Je me sens monstre, celui que j’ai tenté de garder en moi pour ne pas éclater la tête d’un enfant contre le bitume de notre rue. J’en suis là de moi. Oh elle n’a rien fait, elle a juste ce sourire contre l’adulte, cette suffisance... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La vie, cette errance / Luminothérapie

Lingettes sur Etsy   Faut pas grand chose pour survivre.Pour vivre, par contre, je sais pas.Aura Xilonen, Gabacho   Je ploie sous le vent.Ou, sous le gris.C’est. La. Dépression. Et bien la clandestine s’est promenée avec Saisonnière sous la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Il n’y a pas d’extrait, car cet article est protégé. Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

      Elle m’a vue avant, j’étais dans ma fatigue et puis dans ma joie d’être là sous le soleil je ne prêtais pas attention. Je n’étais que sortie de la voiture et puis quelques pas hors de moi, ce... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

01. avec un animal pour personnage 02. écrit pas une femme d’un autre continent. Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage, Maya Angelou (USA). Suisen, Aki Shimazaki (Canada). Azami, Aki Shimazaki 03. déjà lu (le relire) 04. de plus de 600... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Beaucoup trop à dire

Quelque part, un temps arrêtéL’horloge garde le mouvement. C’est peut-être le plus étonnant, cet arrêt du temps et ce balancier qui continue à vivre. Depuis deux jours il est minuit vingt-et-un, je me suis couchée et le temps s’est... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Gratitudes – 18 et 19 janvier

C’était ces deux journées sans cesse au dehors à jouer des fêlures écouter les larmes provoquer le rire, c’était l’absolu les yeux dans le film le noir de la salle à rire et sourire, c’était Lui peau contre peau à... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Il n’y a pas d’extrait, car cet article est protégé. Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

  Jeudi 11 janvier Je dormais vraiment bien, c’était un crime d’être réveillée. Je me suis levée pour lui. Il pourrait être mignon mais je n’aime pas les ours, je trouve cela insupportable et peut-être il faut y voir un... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Une journée à miroirs

Je retrouve des sons dans une boite, une vieille, une d’une vie précédente – ou de plusieurs vies, ou de plusieurs morts. Il fut une vie où j’écoutais du métal, d’une certaine manière je n’étais déjà plus là,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Étrange comme un enfant réclame encore en nous dans les ténèbres. Il crie, désemparé, lorsqu’il ne reconnait plus autour de lui le grand corps odorant d’une maison familière. Il ne peut s’abandonner à la nuit,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Comme je n’ai pas trouvé grand chose pour un défi lecture, j’ai lancé l’idée : créons des listes ! Comme ça on peut choisir ce qui nous parle le plus. En voici déjà une autre : . L’autrecôtédeslivres (twitter) en a... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ce genre de choses-là (et trois kilomètres de mots)

Jeudi 21 décembre Notre noël est tombé un jeudi, pour permettre à LeChat d’être présent à l’ouverture des cadeaux des enfants. C’était sans compter sur Hibou qui les ouvre un par un, en prenant son temps, en savourant... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

(Tu vois bien, c’est tout raté) Je ne sais plus vraiment pas très bien la valeur, celle à l’intérieur des orties. Je me sens épineuse, oui. En dessous du sourire les épines droites de peur, elles se gavent des journées remplies... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Tristesse

Le choc est arrivé à rebours. Il me semble, je voudrais noyer les mots, taire l’essentiel. Une logorrhée où je serais seule à m’entendre, je prendrais tout l’espace le son serait amplifié par le chagrin il y aurait ce... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ces angoisses face à l’ennui

Il est dans l’air, le mois, il a cette odeur de sapin qui ne trompe pas. Il suffit de lever le nez de l’écharpe, la neige y est presque elle pourrait blanchir les branches – et d’ailleurs ils parlent d’averse de neige,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La collection Réussir ses aquarelles chez Hachette

Je disais hier que j’avais arrêté de créer, c’était un peu pas tout à fait exact. J’ai peint, et pour cela je me suis forcée à le faire pour essayer d’émerger de ma torpeur – sans succès. Mais tout de même,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

J’ai fermé les yeux et alors.. j’ai dormi

J’en suis venue à songer que ma vie ne valait rien. Je me suis mise à déterrer des complexes d’infériorité vieux comme ma naissance – comme le monde, donc. J’ai arrêté de créer. J’ai arrêté de bouger. La vie... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cet enfer de la pensée qui ne s’aboutit pas

De toute évidence je suis dans une grande angoisse. Noël a ce goût-là, désespéré, je me sais déjà tuée. Je résiste, forcément je tente de m’échapper, il y avait ce voyage sur Paris et je ne peux pas – il n’y avait que... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

J’ai retiré l’écharpe de mes cheveux, j’ai écouté

J’ai frôlé le monde épuré de ses habitants, frôlé puisque j’ai finalement croisé ce chien et puis cet homme au bout du chien, un grand sourire chaleureux nous nous sommes dit bonjour il m’a signalé une autre dame prenant... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !