Femme Actuelle Hellocoton

laMMquejaime

Coraline, Marseille

Blog : Un certain cinéma! dans TV Ciné

Passionnée de cinéma ancien, mais aussi nouveau, fan de photos vintage, de bains de mer et de... chocolat noir.

le Samouraï, de Jean-Pierre Melville (1967): illustration de la solitude

Un homme, seul, dans un appartement sommairement meublé. Un oiseau en cage chante. Les teintes sont grises - comme les murs et le temps - et bleues - comme la robe de l'oiseau et les yeux de l'homme. C'est l'antre de Jef Costello, tueur à gages... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Falbalas, de Jacques Becker (1945): un couturier meurt d'amour

Film très rarement diffusé, j'ai eu la chance de voir Falbalas un soir un 23h sur Arte, lors d'un cycle Jacques Becker (concommittant avec celui que lui consacre la Cinémathèque). Falbalas, comme son nom l'indique, a pour cadre une maison de... Lire la suite ›

  • Je peux aider par un prêt. Faites vos demandes de crédit et obtenez vites satisfaction. Email; yvette_brousse_fp@outlook.fr le 21 avril 2017, 03:53

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Constance Bennett

Star élégantissime des années 30, Constance Bennett est LA comédienne de la comédie américaine naissante, celle du début des années 30. Miss Bennett, enfant de la balle, débute sans grand succès à l'ère du muet pour mieux s'imposer au... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Jennifer Jones

La très gracieuse Jennfier Jones à l'aube de sa carrière naissante... elle débute au cinéma en compagnie de son premier époux, Robert Walker, et tape très vite dans l'oeil du producteur David O. Selznick. Avec un visage longtemps enfantin,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

les Dix commandements, de Cecil B. DeMille (1956): Dieu est descendu sur le monde

Lorsqu'on regarde les Dix commandements à dix ans, on est émerveillé par la mer Rouge se séparant en deux. Quand on le regarde à 18 ans, on est saisi par les costumes, les décors, la beauté de José Derek et les abdominaux de Yul Brynner (un... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Bessie à Broadway, de Frank Capra (1928): cirque de province contre planches de Broadway

À la faveur d'une rétrospective Frank Capra à la Cinémathèque de Paris, j'ai découvert le septième film de Frank Capra - un muet - , Bessie à Broadway. Curieuse séance, car pour la première fois au cinéma, un film muet était diffusé... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

les Espions s'amusent, de Josef von Sternberg (1957): John Wayne sous le charme d'une Russe nommée Janet Leigh

Découverte inattendue en plein après-midi, sur Arte: les Espions s'amusent, un film sympathique réunissant un couple improbable - Wayne et Leigh - , des avions, et une histoire d'espionnage période Guerre froide. Ça vous rappelle quelque... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

la Vérité, d'Henri-Georges Clouzot (1960): une fille libre face à ses juges

1960. Aux assises de la Seine comparaît Dominique Marceau, jeune fille blonde sans profession, pour le meurtre de son amant Gilbert Tellier. Défendue par un vieux routier des assises, jugée par une cour et un jury composés d'hommes de trois fois... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Plein soleil, de René Clément (1960): le ciel, le soleil et un meurtre

Premier film avec Alain Delon en tête d'affiche, Plein soleil réchauffe l'atmosphère de l'hiver 1960. On propose, au début du projet, le rôle du fils de famille au jeune Delon; refus de l'acteur, qui exige l'autre rôle, le premier, celui du... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

l'Héritière, de William Wyler (1949): Olivia de Havilland resplendit chez Henry James

L'Héritière est un film figurant dans toutes les annales cinématographiques: c'est grâce à son rôle de Catherine Sloper qu'Olivia de Havilland reçut son second Academy Award, en 1949. Pourtant, à l'instar de nombre de films de William Wyler... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

la Belle équipe, de Julien Duvivier (1936): cinq compères gagnent le gros lot

Film-symbole des années 30, du Front populaire et des lendemains qui chantent, la Belle équipe, chef-d'oeuvre de Julien Duvivier, est pourtant très difficile à voir. La raison? une guerre entre l'héritier Duvivier et un éditeur potentiel, au... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

la Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer (1927): Jeanne face à ses juges

Film qui a fait date dans l'histoire du cinéma mondiale, j'eus la chance de voir cette Passion de Jeanne d'Arc à la Cinémathèque française, avec un accompagnement au piano donné par Jean-François Zygel en personne. Cinéaste à la carrière... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Tuesday Weld

Cliché du jour: Tuesday Weld

Égale de Sandra Dee à son époque, Tuesday Weld fut, de toutes les teenagers lancées à la fin des années 50, la seule a faire une seconde carrière après son adolescence. Son premier fait d'armes remarquable, c'est dans la Brune... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Fay Wray

Cliché du jour: Fay Wray

Une photo où Fay Wray n'est pas cernée par des monstres en tous genres! Tenue printanière, sourire mutin, pose coquette, Fay Wray est à l'aise aussi bien devant l'objectif que face à King Kong. Ainsi que l'écrit le Larousse du... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Carnet mondain de 1939

Carnet mondain de 1939

En 1939, après de longs mois de suspens, la MGM et son magnat, Louis B. Mayer, sont aux anges: on peut enfin marier la plus grande star masculine, le King, Clark Gable, avec une autre star longtemps sous contrat, la reine des comédies... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Diana Wynyard

Cliché du jour: Diana Wynyard

Les poses hiératiques de déesses cinématographiques ne sont pas dévolues à Marlène Dietrich ou Greta Garbo! Diana Wynyard, grande vedette de la scène britannique, assume sans crânerie son statut. À Hollywood, elle triomphe... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Agent X-27, de Josef von Sternberg (1931) : Mata Hari à Vienne

Agent X-27, de Josef von Sternberg (1931) : Mata Hari à Vienne

Dans un souci de parallélisme parfait, le tandem Sternberg-Dietrich ripostait systématiquement à chaque nouveau film de Greta Garbo. Garbo, la Divine et l’Européenne, était déjà au firmament lorsque Dietrich débarque à... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

1958: scandale à Hollywood

1958: scandale à Hollywood

Il était une fois, à Hollywood, un mignon petit couple composé d'une actrice pétillante et d'un crooner sympathique. Debbie Reynolds, adorable frimousse et silhouette de brindille devenue vedette grâce à Chantons sous la pluie, et... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Cliché du jour: Maureen O'Hara

Cliché du jour: Maureen O'Hara

La plus fameuse Irlandaise du cinéma mondial, et la plus célèbre rousse que le Technicolor ait jamais photographiée! Maureen O'Hara débute dans l'Auberge de la Jamaïque en 1939, immédiatement suivi de Quasimodo, qui lui apporte la... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

reynolds/fisher/taylor

reynolds/fisher/taylor

dfdsfsd Lire la suite ›