Femme Actuelle Hellocoton

La Page Hellocoton de lanuitremue

Poésie, philosophie. Litté, futilités.

Mononoke tachi dake

J'avais dessiné très précisément les contours de mes doutes, et circonscrit avec patience l'identité de mes béances. J'avais appris à compter le noir et les virgules de ses nuances. Le temps passé et le chagrin moins lourd j'avais...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

//

Le long du chemins des larges, L'antenne se fait la belle Et résonne ce qui lui reste d'envie. L'animal affamé est en proie aux lions. Et mon coeur et mon coeur
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

G. Bataille

"Dans le sentiment que j'avais d'une faillite intérieure, je n'ai pas fui, je n'ai que faiblement tenté de me donner le change et surtout, je n'ai pas réussi. Ce que j'aperçois est l'entier dénuement de l'homme, à la clé son...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

tant qu'elle peut

Et comme sursaute mon corps sur cette musique suave, le corps enchaîné à cette nouvelle folie. Les lignes trébuchent entre elles, et je danse en balbutiant du regard. Viens goûter une liberté à même le corps. Mes hanches, mes bras,...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Massage

Mon corps, comme si j'en découvrais l'étendue.  Et que j'en sentais les rigueurs, ancrées profondément Je respire pour libérer la tension de ces bleus invisibles Je respire (Répit) Dans la tumulte de mon propre esprit (Répit) Dans...
Lire la suite ›

  • zozotte

    zozotte Quel bonheur : le massage.... le 26 mars 2014, 04:54

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

St Patrick

L'ivresse à l'intérieur, sur ces canapés tranquilles Je grignote la fumée d'ambiance qui parcoure la nuit La bière froide me froisse un peu la gorge, Et je ne regarde pas les amoureux au loin Je suis avec mes amis, dans une évidence...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Hasards

Tout ce temps à manger cette putréfaction Tout ce temps à percer mon sang, Tout ce temps à la peur palpitante Le souffle court, à l'avancée de ce qui crie Il y aura toujours l'espoir d'un regard, et mon assentiment *** Elle dit...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Instantané

Que serais-je enfin si la lune éclaire ? Et dans le coeur fouillé des impressions rares, il y aura peut être quelque chose pour nous, quelque chose qui abreuvera enfin une soif insolente, une soif claire et limpide. Soyons fous.
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Angoisse

Bienvenue l'angoisse, et son battement rapide, Le jour se drape dans une question, Et l'irritation à même la vie Pourtant, je ne t'avais pas reconnue Si tant est que déjà tu étais venue Ainsi nue, ainsi plaquée, au coeur de mon corps...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Nuits

Il fait nuit, et je sors dehors. A coté de moi, un homme blond et dur (vieux). On regarde la forêt, quelque chose se prépare. D'un coup, une bombe, et le feu prend. La femme de l'homme blond est là-bas, j'ai l'image d'une femme style...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Dans la maison carrée, la mère se sacrifie mais...

Dans la maison carrée, la mère se sacrifie mais ce n'est qu'un jeu. Affiché sur le portable: personnage éliminé. Les portes sont impossibles à fermer, alors que le vent se presse, et le sentiment d'urgence prend peu à peu le dessus....
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Week-end à 1000

Petit article un peu spécial aujourd'hui. J'ai décidé de participer à un défi, organisé par la blogueuse Lilibouquine. Il s'agit de lire 1000 pages en un week end, du vendredi soir au dimanche soir. J'ai découvert ce défi sur...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le temps retrouvé

"Ce livre, le plus pénible de tous à déchiffrer, est aussi le seul que nous ait dicté la réalité, le seul dont « l’impression » ait été faite en nous par la réalité même. De quelque idée laissée en nous par la vie...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ume

Je me réveille, et les images ne partent pas, ni la satané béance qu'elles continuent de creuser. Je me réveille, et je suis seule, perdue dans un immense soupir. Je me réveille, j'essaie d'oublier mais rien ne part. Alors, je tente...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

(...)

Mes souvenirs emprisonnés dans ma chair, et dans la dentelle même de mon cerveau Qui se rappellent à moi dans le kaléidoscope de mes rêves Et viennent me mordent l'échine quand mes yeux s'ouvrent Et que la douceur, d'un coup,...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

The Garden of Words

Il y avait une sérénité dans ta paume, Repartons au large Je n'avais pas vu ta joie depuis longtemps Où étais-tu passé ? Je ne me souviens plus. Oyasumi nasai Te reverrais-je un jour ? Je n'ai décris, comme cette lune qui un jour...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Il pense

Tu penses.Troublée, peut être, elle s’était dirigée vers la porte. Son pas était saccadé, et elle se frayait un chemin dans l’allée bordée de bancs et de tables. Tu ne t’étais pas rendu compte que, plus lentement, tu la...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Brumes

Retour d’adolescence, bienvenue sur les chemins creuxLa voix trainante et cassante des sursauts de gorge, enveloppée encore dans les nuits d’hiver. D’ailleurs, c’est déjà la nuit, et la neige du piano me parle de la lune, de...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

2014

Notes en vrac. 2014, tu veux ? - Ecrire. Plus. Vraiment. A Nouveau. Etc. - Lire. A nouveau. - Décider (...) - Cuisiner japonais. - Aller ailleurs. Et bonne année!
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je te parlais à voix entièrement intérieure....

Je te parlais à voix entièrement intérieure. Dans le bus, il y avait ton parfum, un homme juste devant. Et j'ai compris, je crois, que ce que je cherche, là, à travers même de ta recherche infructueuse, du souvenir de notre couple,...
Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Voir la suite...