Femme Actuelle Hellocoton

La Page Hellocoton de lanuitremue

Poésie, philosophie. Litté, futilités.

Mauvaise humeur

Mauvaise humeur

Le soleil luit au dehors mais mon intérieur est si râpeux, ma tête boursouflée d'éclats de rage et lancinances. Agressée par le moindre son, je me sens dévorée et peu à peu devenir liquide. Impuissante devant mon propre rejet au... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

J'habite Paris

J'habite Paris

Paris 1960s Photo: Johan van der Keuken  Dans la force d'une émotion, quelque chose d'un trop, comme la tentation d'une abîme, qui se cacherait à chaque coin de soi. D'un coup, nous sommes ramenés à nous, à travers la reviviscence... Lire la suite ›

  • Sweetie Julie

    Sweetie Julie L'émotion est palpable dans tes mots, j'en ai frissonné. Ne m'en veux pas s'il y a des phrases que je note tant elles sont belles, teintées de mélancolie. Nous sommes aussi faits de souvenirs. le 1 mars 2016, 15:08

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

I gave a whistle

I gave a whistle

Enveloppe-moi, dans quelque chose de grand, un rêve qu’on aurait bâti sans aucun sens. Un rêve qui serait un geste et l’expression de notre candeur au monde. Enveloppe moi, je t’en supplie, dans la clarté de tes espoirs, ceux qui... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

L'espace de mon visage et l'étendue de ma...

L'espace de mon visage et l'étendue de ma...

L'espace de mon visage et l'étendue de ma bouche Quelque chose Comme l'échappée de mes lignes Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Le manuscrit

Le manuscrit

Elle me tendait un paquet de feuilles, en souriant. Débarquée de nulle part, elle était là, devant la porte de l'appartement. Ses cheveux noirs étaient un peu trop longs, un peu abîmé mais elle souriait franchement. "C'est pour... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ettoi

Ettoi

J'ai beau savoir, que les sentiments qui se couvent au-dedans de moi ne sont pas invisibles, et donc qu'ils sont, J'ai beau savoir que chaque histoire se raconte à sa façon, J'ai beau savoir que je reste abîmée et que ce chemin-là,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Tempêtes sur le moi, Paris en vigilance orange

Tempêtes sur le moi, Paris en vigilance orange

Et si ... Paris était gris, Paris était la porte ouverte au négatif. Washington était le moment, New-york le mouvement heureux et Paris est gris. Paris est l'assaut des doutes. Il s'agit d'un retours aux cadres (intérieurs - ces... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

fil

fil

 Pour que les heures pour toujours filent, il a fallu enrouler les instants les uns aux autres, comme une très longue phrase, les lier et les emmêler, dans l'espoir que la lumière les attache.  Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

H. Michaux

H. Michaux

L'âme adore nager.Pour nager on s'étend sur le ventre. L'âme se déboîte et s'en va. Elle s'en va en nageant. (Si votre âme s'en va quand vous êtes debout, ou assis, ou les genoux ployés, ou les coudes, pour chaque position... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

les paupières qui brulent

les paupières qui brulent

Je suis à l'autre bout du monde, emportée. Au bord d'une journée infinie (les heures sont tellement floues) C'est pourtant si rare que les matins m'accueillent Et que les soirs s'emmêlent en sommeil Quand je retrouverai ma voix, je te... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Graft+

Graft+

Les villes te pressent, comme mon corps en dessous de moi, qui tambourine, qui tambourine. Le soleil m'éblouit et me brule un peu, je tends le bras pour attraper sa lumière, et les rayons qui viennent glisser sur ma main. Doucement,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Il pleut de la lumière

Il pleut de la lumière

Dans ces moments, tu m'apparais. Tu es l'autre qui vient se blottir sur moi, et mon corps tremble légèrement. "Tu es là". Tu dis souvent que tu ne me manques pas, c'est vrai. Eloignée quelques jours, je ne ressens pas de... Lire la suite ›

  • Sweetie Julie

    Sweetie Julie Un article aux mots qui m'aura touché au creux du cœur... La magie de ces instants à deux, empreints d'une douceur et d'une intensité incomparable, avant l'heure de se dire au revoir. le 19 juin 2015, 15:47

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La renarde

La renarde

Et comme on s'appréhende, à l'envers de nos peaux, et où les mots se glissent, au creux de toi.   Il y a toujours un sursaut physique à t'entendre m'émouvoir, et à t'entendre me caresser, Parfois même, je sens mon désir proche de... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je tire avant l'ombre

Je tire avant l'ombre

Je me vois faire, la pensée qui tire avant l'ombre. Le réflexe qui se déroule devant mes yeux/mon coeur impuissants, celui qui consiste à envisager les choses négatives, les points de faiblesse, d'envisager la relation comme étant... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

"Tu es pressé d'écrire" R. Char

tu es pressé d'écrirecomme si tu étais en retard sur la vies'il en est ainsi fais cortège à tes sourceshâte-toihâte-toi de transmettreta part de merveilleux de rébellion de bienfaisanceeffectivement tu es en retard sur la viela vie... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Accoster

Accoster

© Andrea Tomas Prato Alice’s Art Ce matin, j'ai été réveillée par le réveil de G². Il est sorti du lit se raser et je me suis rendormie, d'abord en saccades puis profondément. Alors que je me disais pour la millième fois qu'il... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Palette

Palette

Dans la ville aux instants lointain, je cherche à nouveau des traces de ce que je fus, de ce que je fuis. Dans l'étrange insolence des premiers rayons d'été, l'espoir vibre en moi et colore de nostalgie les paysages de la rue, l'odeur... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

I raise a monument of love

I raise a monument of love

I raise a monument of loveThere is a swarm of soundAround our headsAnd we can hear itAnd we can get healed by itIt will relieve us from the painIt will make us a part ofThis universe of solutions J'érige un monument d'amour, Il y a un... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Emergence

Emergence

Swimming in the Nene at Tansor // danielmartinadventure  Dans un mélange de douceur et d'impensé, il y a le surgissement de toi,  Quelque part à la frontière du doute, tu as franchi la peau Et dans les souffles de peur, il y avait... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Déménagement

Déménagement

Article protégé par mot de passe. Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !