Femme Actuelle Hellocoton

mint tea and books

Mayssae,

Blog : mint tea and books dans littérature

L'homme qui voulait être heureux-laurant gounelle
J’ai entendu beaucoup parler de ce livre, on le trouve partout, tout le monde en parle donc j’ai décidé de le lire afin de découvrir qu’est-ce qu’il raconte de spécial.

À mon avis ce livre ne s’adresse pas à tout le monde, cette lecture dépend de l’état d’esprit du lecteur.

L’histoire nous fait plonger dans un moment de réflexion et nous mène à poser plusieurs questions sur notre vie et sur notre existence.Les conseils du guérisseur m’ont fait beaucoup... Lire la suite » réfléchir, plusieurs passages m’ont touchée. Je me suis imaginée à la place du protagoniste et je me suis posée la question existentielle : suis-je vraiment heureuse ?

Certes cette lecture à l’air du déjà vu. Les conseils du guérisseur n’apportent rien de nouveau mais l’auteur tient à nous les rappeler, nous aide à ouvrir les yeux et de se libérer de toutes les pensées et les croyances négatives qui chamboulent notre vie. Mais ces conseils restent insuffisants pour passer à l’acte,ces derniers ne fournissent pas la clé du bonheur.

Le style d’écriture est très simple et facile à lire, je ne peux pas vous en dire plus, le livre est très court je risque de vous spoiler l’histoire.

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

https://minteandbooks.wordpress.com/2017/02/28/...
La mort est mon métier
Résumé :

La mort est mon métier sont les pseudo-mémoires de Rudolf Höß (renommé Rudolf Lang dans l’ouvrage), commandant du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale .Le livre est basé sur les écrits d’un psychologue américain ,qui avait rencontré Rudolf à Nuremberg.

Nous suivons l’histoire d’un jeune allemand, depuis ses 13 ans jusqu’à son exécution. Le jeune... Lire la suite » Rudolf est issu d’une famille modeste, l’absence de l’amour et l’affection caractérisent l’atmosphère de cette dernière. Le père de Rudolf est un catholique très pratiquant, souhaite que son fils devienne prêtre. Alors que Rudolf rêve toujours de devenir officier

Après la mort de son père, Rudolf tente à deux reprises de se faire engager au front mais échoue, du fait de son jeune âge.Il décide par la suite de s’engager à la croix rouge pour soigner les soldats blessés de la guerre.

Il commence sa carrière militaire en rejoignant le front comme un soldat à l’aide d’un dragon qu’il avait rencontré à l’hôpital, le rêve de Rudolf devient réalité, à 17 ans il devient l’un des plus jeunes sous-officiers de l’armée allemande.

Il rejoint par la suite le Parti nazi, sa conviction qu’un bon Allemand est celui qui obéit aveuglément aux ordres qu’on lui donne, lui a permis de monter en grade, jusqu’à devenir commandant du camp Auschwitz.

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !