Paribanou

Paribanou, Marseille

Blog : Je les entends dans Culture

Des mots des poésies de petites images des découvertes des tristesses des théâtres de vie quotidiennes

Dans tes mains

Autour de mes seins se dessinent tes mains, de menu en menu dessein, tu les dessines en cercle plein, tu les mises face au destin, dans tes mains mes seins, dans mon monde le tien, cercle plein, au centre de tes mains un avenir opale, une... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Mes écrits vains

Je suis un écrivain et si mes écrits sont vains c’est que dans mon vin s’immiscent paroxétine et autres inhibiteurs sélectifs et ça chaque jour par dix. Je maîtrise et détruis, je dévisage et je démonte et fais mon... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

La vie est belle au subjonctif,...

La vie est belle au subjonctif, aujourd’hui. Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Folklorons.

Folklorons.

Publié : 21 juillet 2013 | Auteur : paribanou | Classé dans : Mes mots | Tags: afrique, folklore, martigues |Poster un commentaire About these ads Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Chronique d’une nuit d’été

Chronique d’une nuit d’été

« Je crois que j’ai passé un cap ce soir-là. Après il y a eu des jours vides. Et puis tout à coup les choses se sont à nouveau ordonnées. J’ai vu à nouveau les gens et je suis sortie de l’imaginaire. Alors... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Visions

Visions

Publié : 14 juillet 2013 | Auteur : paribanou | Classé dans : Uncategorized |Poster un commentaire » Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Les enfants ne sont pas difficiles, leur rêve

Les enfants ne sont pas difficiles, leur rêve c’est d’être n’importe qui, de vivre n’importe comment, d’aller n’importe où, et ils le font, c’est ça la vie des enfants, ils ne décident pas, ils ne décident rien, la vie... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Enfin

Je les entends. Je les entends enfin. Enfin j’entends enfin je prends le temps de m’éprendre de mes propos, de mettre mes affects dans des petits bateaux, volant, loin, où plus jamais enserrés par l’étau, filent,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

tu es qui tu es pourquoi tu es qui tu es?tu hais...

tu es qui tu es pourquoi tu es qui tu es?tu hais un peu de qui tu es mais tu es un peu de qui tu hais pourquoi tu es qui tu hais?si tu n'es pas un peu de qui tu hais tu n'es pas un peu de qui tu es pourquoi tuer ce que tu hais?bien que tu... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

émouventail c'est moi cet émoi cette vibration...

émouventail c'est moi cet émoi cette vibration cette vive raison de vivre cet ivre son de joie parfois de vivrec’est moi surtout des fois cette tentative et cette atteinte attenTE des exteNsions de mes Tensions et distensions mes... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Et ça vous fait rire ?

Et ça vous fait rire ?

Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Fourche-langue

Carcasses fumantes Maracas souriantes. Maracas riantes. Carcasses souriantes. Bain d'amiante. Faire du piano avec les doigts de pied, assouplir assouplissant saisir la mort saisir l'amour savoir aimer il dit eros amer eros amor eros amour... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je ne sais pas si je vous l'avais déjà dit, mais...

"C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages.Le mec, au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Un carré de terre humide avec de la mousse verte...

Un carré de terre humide avec de la mousse verte...

Un carré de terre humide avec de la mousse verte fragile. Je crois que l'on marche sur des oeufs. On n'est pas prêt à se rendre là-bas. On n'a même pas fait notre valise. On n'a qu'une valise. On 'y a même pas mis d'oeufs'dans. C'est... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ce que j'ai manqué pour l'honneur de la science

Ce que j'ai manqué pour l'honneur de la science

Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

où es-tu mon ange ? Où es-tu mon ange gardien ?...

où es-tu mon ange ? Où es-tu mon ange gardien ? Où es-tu main sur mes seins ? Où es-tu support de mes nuits, nuits de vies, vie de ma vie, sourire de mon rire, pire de mon pire, où es-tu joie de ma joie, foie de mon foie, roi et roi,... Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Je n'ai rien à dire mais alors rien à dire. Je...

Je n'ai rien à dire mais alors rien à dire. Je veux pleurer. Je n'ai rien à dire. Le bec cloué, le mec bouclé, la toque baissée, l'éponge jetée, l'ancre jetée, les bras baissés, le front relevé, tout mélangé, les pinceaux... Lire la suite ›

  • SuperDialOo

    SuperDialOo Quelle force ce ce texte! ca doit être très beau déclamé façon slam... le 17 mai 2013, 11:04

  • Paribanou

    Paribanou merci ça me touche ! J'écris toujours en "automatique", comme ça, sans réfléchir et du coup des fois c'est un peu brouillon, mais ça sort du coeur. le 17 mai 2013, 18:46

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

...

...

Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Entre flammes et flots, Marseille, tentative.

Entre flammes et flots, Marseille, tentative.

Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Rituel pour une métamorphose

Rituel pour une métamorphose

Même si tu me tues, le mal est fait, car je suis un conte, et on ne peut pas tuer les contes. Je suis lui, il est moi, il me demande "que veux-tu ?", je lui réponds "je veux ne plus vouloir". Lire la suite ›

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !