Femme Actuelle Hellocoton

plume_libre

S,

Blog : Océan de mots dans Livres

De grosses lunettes, des chaussures à paillettes, le nez dans les livres, perdue dans mes rêves, voilà qui je suis!

http://flawlessgirl.over-blog.com/2017/08/l-etr...
Article sur le blog. L'étranger d'Albert Camus

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Nouvel article sur le blog!!!

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Ok donc très prochainement une liste des meilleurs films de l'été!!!

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Autre petite info!!
Je tente désespéramment de connecter mon blog overblog à Hellocotton en ce moment alors si quelqu'un sait comment m'aider je ne suis pas contre deux trois conseils car là je galère vraiment...

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

Salut!! J'ai rien de très intéressant à dire mais je viens juste de finir le film Feed et je voulais vous dire en quelques mots ce que j'en ai pensé: Je l'ai adoré! Troian et Tom (double T, coincidence??) sont juste géniaux dans ce film, allez le voir de toute urgence!!!!!!!!!!!!

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

.https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%...
Aujourd'hui encore je suis là pour vous présenter une de mes lectures,... Lire la suite » "L'étranger" de Albert Camus. J'ai un avis partagé sur ce livre car il y a certains passages assez ennuyeux mais ils sont souvent rattrapés par des passages géniaux! J'aime beaucoup la fin du livre et le rapport qu'a le personnage avec le monde alentour et la vie en général.
Si vous chercher un livre, celui-ci pourrait vous plaire (je mets du conditionnel car c'est un style assez spécial qui ne plaît pas à tout le monde!!)

Résumé: "Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français."


Quelques extraits du livre:

"...j'ai senti que j'avais été heureux et que je l'étais encore. Pour que tout soit consommé, pour que je me sente moins seul, il me restais à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine"

"Aujourd'hui , maman est morte. Ou peut être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile: << Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués.>> Cela ne veut rien dire. C'était peut être hier."

"Mais tout le monde sait que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue."

Poèmes thème varié





Paul VERLAINE "Il pleure dans mon coeur"

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !



Antoine FONTANEY "Souvenir"

Te... Lire la suite » le rappelles-tu ce jardin solitaire,
Où tu reçus l'aveu de mon timide amour ?
Tout nous favorisait, et l'heure et le mystère,
Et de l'astre des nuits le tremblant demi-jour.
Un incarnat léger colorait ton visage ;
Je lus mon avenir, mon bonheur, dans tes yeux ;
Et nos cœurs, s'unissant par ce muet langage,
Jurèrent de s'aimer à la face des cieux.

Mais lorsque, dans l'ardeur de ma brûlante ivresse,
Pour peindre mes transports cherchant le plus doux nom,
Je te nommais ma vie ; alors avec tendresse
M'interrompant : Ta vie ! Ô mon amour, non, non,
T'écrias-tu soudain. Appelle-moi ton âme ;
J'ai besoin du garant de son éternité :
Ta vie, hélas, la mort en éteindra la flamme !
Mais ton âme est promise à l'immortalité.



Charles GUERIN "Entre mon rêve et toi"


J'écris ; entre mon rêve et toi la lampe chante.
Nous écoutons, muets encore de volupté,
Voleter un phalène aveugle dans la chambre.
Ton visage pensif est rose de clarté.

Tu caresses les doigts que je te laisse et songes :
« Si vraiment il m'aimait ce soir, écrirait-il ? »
Tu soupires, tes mains tressaillent, et tes cils
Palpitent sous tes yeux en fines grilles d'ombre.

Je devine un chagrin secret, et je t'attire ;
Tu fais sous mon baiser un effort pour sourire,
Et voici que, longtemps, le cœur lourd de sanglots,

Silencieuse et sans vouloir être calmée,
Tu pleures, inquiète et jalouse des mots
Qui te parlent de notre amour, ma bien-aimée.



René-François Sully PRUDHOMME "Ici-bas"


Ici-bas tous les lilas meurent,
Tous les chants des oiseaux sont courts ;
Je rêve aux étés qui demeurent
Toujours...

Ici-bas les lèvres effleurent
Sans rien laisser de leur velours ;
Je rêve aux baisers qui demeurent
Toujours...

Ici-bas tous les hommes pleurent
Leurs amitiés ou leurs amours ;
Je rêve aux couples qui demeurent
Toujours...


J'espère que ce petit voyage à travers l'océan des mots vous aura plu, à très bientôt! ;)
-S-

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !