Quand on pose ses pieds sur l’île de Marie-Galante, les aiguilles du temps semblent se figer. On met en pause nos vies toujours trop chargées, trop connectées, trop brusques de nos mondes usés. L’île de Marie-Galante c’est la douceur de vivre, le calme, la sérénité et le ti-punch. L’île propice aux robinsonnades semble être un mystère comme tombé dans les Caraïbes. Décrypter son mode de vie ne se résumerait-il pas à vivre chaque instant, chaque... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog . Amélie habite à Marseille et est également auteur de L’Islande, nov. 2016 — comme une préface inachevée et 4 jours à Copenhague — coup de coeur aux prémices de l’hiver.