Mes poussins gélatineux, Il fallait absolument que je vous conte les quelques jours merveilleux que j'ai passés dans la capitale, seule. Oui, vous avez bien compris, j'étais seule. Sans enfants. Sans mari. Sans stérilet. Le pied total. La liberté absolue. Je devais passer par Paris pour organiser l'EVJF de ma sœur (je t'ai tout dit à ce propos dans mon dernier article). Ce dernier était prévu à Honfleur, mais Paris était le point convergeant où devaient se retrouver toutes les... Lire la suite ›