Je ne me suis jamais retrouvée si près de l’équateur. Quand je suis arrivée à Sydney, j’ai passé 2 jours sur place, histoire de me remettre des 21H de vol. Puis, j’ai repris un vol intérieur : 3h10, pour atterrir à Cairns. 87% d’humidité. C’est comme faire un sauna à ciel ouvert. Nous louons avec mes amis, une voiture. Encore une heure de route et nous voilà arrivés à Port Douglas.Port Douglas, ou du moins toute cette côte au nord de...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Dans Les Hautes Herbes. Ornella habite à PARIS et est également auteur de La question épineuse du Serpentaire et Le Nouvel An Chinois à Sydney.