Après le couplage de la photo à l'aquarelle, ou au travail des perles... j'ai craqué sur cette association étrange de photographie et d'origami (fictif). Les pliages fusionnent avec les visage, c'est un peu bizarre et ça donne des petits monstres pensifs, mais c'est peut-être aussi une façon de refléter les multiples facettes d'un même esprit, d'un même être. C'est joli et inquiétant, comme j'aime :) Et c'est signé Alma Haser. Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog The Water Lily Project. Anne habite à PARIS et est également auteur de Bientôt de retour! et Ca brille..