Pictures by Pauline DarleyNon loin des pelouses du Parc Monceau se trouve une des plus ambitieuses collections privées de la capitale, celle consacrée au délicat XVIIIème siècle français par le banquier Moïse de Camondo, qui se déploie au sein d’un ambitieux hôtel particulier pensé comme une réplique du Petit Trianon. Sur les lambris de ces salons se promènent toiles de Vigée leBrun et tapisseries des Gobelins, et l’œil s’affole devant une telle abondance de... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Pandora. Louise habite à Paris et est également auteur de La Gaîté et La Maison Rouge.