J'ai toujours aimé farfouiller dans les encyclopédies médicales. Déjà, lorsque j'étais môme, je passais des heures à mater les photos de maladies incurables sur le Larousse, avec un gros penchant pour les affections de peaux. Plus le mal paraissait incurable et contagieux et plus je jubilais... Je surkiffais les machins bien dégueu, avec du pue inside: Les ulcères, les pustules, les phlegmons, les furoncles... Enfin, tu vois la gamine super équilibrée quoi! Ma mère pensait que... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Charogne Stoned. Pascale C est également auteur de Ca commence comme un rêve d'enfant, on croit que c'est Dimanche... et Si tel est votre Désir....