Oh la craneuse. Camouflée sous une (fausse) peau de bête,Dissimulée par des bords feutrés,La crâneuse attire pourtant tous les regards.En-capée comme une héroïne masquée, Surplombant une rivière à découvert,L’arrogante prend ses aises dans le fauteuil citadin.Elle est chez elle partout, la ville est son salon.Entrez, il y a de la place pour vous.Et vous, portez-vous des pièces voyantes qui vous camouflent ?Cape AsosCapeline Forever 21 portée ici et ici Blouse Grain de maliceJean Shana... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog La lippe qui murmure. Estelle habite à Landes et est également auteur de J’aime désobéir. et Mais qui suis-je ?.