Rien que le titre vend du rêve! Ne lâchez pas tout de suite, le meilleur reste à venir.Ma vie, mon œuvre. Volume1, 2, 3, 4…A ce stade ce n’est plus un roman mais une saga. Si vous avez tenu bon jusqu’ici sans vous décourager, vous méritez une médaille!Après des mois de « masturbation  intellectuelle » (les boites françaises en raffolent même si je vous avoue qu’il n’y a rien d’excitant à se triturer le cerveau de la sorte) – on en reparlera plus tard ou pas... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de De l’audace… et Ce besoin d’être rassurée.