Après le récent attentat à Berlin qui fait écho à ceux que nous avons connu en France, ce haïku nous paraît en phase pour exprimer nos voeux de paix pour Noël : "Partout des meurtresEt pourtant l'eau Coule dans la nuit"(Ozaki Hôsai) Ce haïku (*) évoque la continuité du monde, comme le processus même de la vie : le meurtre existe, l'eau s'écoule. Cette simple constatation, dénuée de tout jugement, n'en fait pas moins frissonner, alors que la nature, superbement indifférente,...

Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Couteaux DORIMU PURE DAMASCUS et Top Chef s'arrête...Tradition arrive.
Lire la suite sur le blog ›