Après le récent attentat à Berlin qui fait écho à ceux que nous avons connu en France, ce haïku nous paraît en phase pour exprimer nos voeux de paix pour Noël : "Partout des meurtresEt pourtant l'eau Coule dans la nuit"(Ozaki Hôsai) Ce haïku (*) évoque la continuité du monde, comme le processus même de la vie : le meurtre existe, l'eau s'écoule. Cette simple constatation, dénuée de tout jugement, n'en fait pas moins frissonner, alors que la nature, superbement indifférente,... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Couteaux DORIMU PURE DAMASCUS et Top Chef s'arrête...Tradition arrive.