Année après année, les moments passés en cuisine gardent cette douceur qui arrive à effacer – le temps d’une recette à préparer – les plus grands doutes, les plus grandes peurs. Il y a la liste des ingrédients soigneusement consignée sur un bout de papier déchiré ou murmurée par coeur, le ballet des portes de placards-tiroirs et le bruit léger-étouffé du fouet à pâtisserie contre le froid de l’acier. Avec l’automne – plaids, pantoufles et... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Miss Blemish. Célie habite à Paris et est également auteur de Une histoire de lunettes, d’âge adulte et de traits familiers et Lumière ! | 3 jours à Marseille.