L'année dernière, j'ai cuisiné l'ail des ours à toutes les sauces car, grâce au jardin de mes logeurs, j'en disposais d'une quantité infinie (ou quasi), ce qui était tout nouveau pour moi. Je dois avouer qu´avant, je n'avais jamais eu l´occasion d´en goûter du frais (encore moins d´en récolter). D'ailleurs, à ma grande honte, cela ne fait que deux ou trois ans que j'ai découvert cette herbe aromatique... Comme souvent lorsque je découvre un nouvel ingrédient, j'ai été prise... Lire la suite ›