Basile, mon Joli Coeur, mon bébé chou fleur Le haut de ton crâne sent le parmesan Ton petit cou, le lait caillé C’est doux et âcre à la fois C’est ton odeur, c’est toi Même si nous sommes sans doute les seuls à pouvoir l’aimer Et la respirer, avec le coeur qui bat et des petits papillons dans l’estomac Basile, mon Joli Coeur, mon bébé chou fleur Depuis que tu es né, le temps s’est arrêté Ou plutôt, je ne l’ai pas vu passer C’est beau et c’est dur à la fois De... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Annouchka. Anne 36 ans - Team hellocoton habite à PARIS et est également auteur de Devenir adulte et Pleure pas bébé.