C’est un peu le combat de toute cette grossesse pour moi: que Kéo puisse se préparer dans les meilleures conditions possibles à l’arrivée de sa petite soeur. Si nous sommes si attachés à cette question, c’est parce que nous avons conscience qu’un enfant peut vite se retrouver perdu face à un tel évènement. Nous avons alors mis en place tout un tas de petites choses pour que notre fils continue d’être un petit garçon épanoui et investisse au mieux sa...

Cet article provient du blog Boutchako. Charlène habite à Caen et est également auteur de Mes essentiels pour partir en vacances (soins et make-up).
Lire la suite sur le blog ›