L'autre jour, quelqu'un que j'ai aimé éperdument, m'a fait du mal. Beaucoup de mal. Rien de grave en soi, je vous rassure. Personne n'est mort, c'est l'essentiel. Cependant, je dois avouer qu'au-delà de mon ego, c'est mon amour propre qui en a pris un coup. Vous allez certainement me dire que j'y accorde trop d'importance. C'est possible. Il paraît qu'ignorer est le meilleur des mépris. Certes. Mais voyez-vous, il s'avère que j'ai quelques principes qui font que je pense que, lorsqu'un... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Blog d'une brocanteuse. Sand habite à Bordeaux et est également auteur de Etats d'esprit du Vendredi et Comment recevoir des invités comme une parfaite hôtesse..