Quand je vois tout ce qui se passe autour de moi, je ne peux m’empêcher de prendre conscience d’une chose : quelle chance est la mienne, d’être née en Europe et dans les années 80. Et cette phrase est encore plus présente dans ma tête quand vautrée sur mon sofa je mate des séries. Oui, ces derniers temps, j’ai vu beaucoup de séries en tout genre. J’ai englouti certaines comme une morte de faim. D’autres n’ont pas su assouvir ma fringale. Après... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog amicalement votre. Leti habite à Barcelone et est également auteur de Les états d’esprit du vendredi 20/10 : joviale et Araignée du matin chagrin.