J'aimerais avoir le don éminent de pouvoir une fois dans ma vie goûter au plaisir intense et profond d'arrêter les tonnes de pensées qui circulent dans mon esprit à longueur de journée (et de soirée). J'aimerais posséder une fatidique télécommande et appuyer sur "pause", l'instant de reprendre des forces, l'instant de me sentir apaisée et aseptisée par tout ce qui m'entoure. J'aimerais ne pas avoir le moindre coulis de problèmes, ne pas avoir le moindre tourment intérieur... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog It's time to go to the bed. Janet habite à Cannes et est également auteur de Je crois bien qu'aujourd'hui j'ai trouvé un sens au verbe " Grandir ". et Chère Lana del Rey, you are born to die..