Si il y a quelques années on m'avait dit que je mangerai (pire, que je cuisinerai) une tarte au persil, je ne l'aurai jamais cru. Il faut dire qu'à l'époque, je ne connaissait le persil que sous sa forme frisée et vaguement caoutchouteuse. Vous savez, cette petite fleurette qui surmonte vos carottes râpée à la cantine ou ce bouquet vert fluo de l'étal du poissonnier (qu'il vous met de force dans le cabat). Si la découverte du persil plat m'a fait revoir mon jugement assez...

Cet article provient du blog Cuillère et saladier. Milounette habite à Paris et est également auteur de Crème de courgette à l'amande et au fenouil.
Lire la suite sur le blog ›