Quand tu es jeune et beau/belle et bête, tu penses que rien ne peut être pire qu'un lendemain de veille ... Que la nuit passée à proximité de la cuvette à appeler ta maman (en silence - trop la honte si elle s'en rendait vraiment compte) est la pire de ta vie. Qu'avoir mal aux cheveux le lendemain et devoir supporter les "murmures" de ton entourage sont une épreuve en soi. C'est promis-jurer-cracher, jamais plus tu ne boiras une goutte d'alcool. Nullipare, tu ricanes doucement quand... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Ma smala et moi .... Ma smala et moi ... habite à Village Dzodzet et est également auteur de Back to school et Famille nombreuse #1 : le choix de la voiture.