D’aucuns passent leur temps à décortiquer les sondages, comparer les élections, multiplier les projections savantes pour essayer de prévoir au millimètre près le futur vote. Exercices laborieux et chronophages, pétris d’algorithmes et d’incertitudes. Alors qu’il suffit d’observer certains signes avant-coureurs qui ne trompent pas : les rats. Quand les rats quittent le navire, c’est qu’il coule ! C’est pas Costa qui dira le... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog le blog de polluxe. Marie-Hélène habite à Paris et est également auteur de lois mémorielles : heureusement il y a Badinter et le Conseil constitutionnel et MDB : très bon cru pour ce 1er anniv.