Je bâtirais une ferme Et j’y mettrai mes frères Oh oh, ce serait le bonheurLe matin du concert de McCartney, mes frères débarquent dans mon studio de 23 mètres carrés : « - Pfiouh, ce voyage (de deux heures en TGV première classe) nous a claqués ! On va se poser un peu sur le canapé. Femme, fais-nous à manger ! » Ils se sont ENDORMIS pendant que je cuisinais mon poulet au curry. 30 minutes de sieste plus tard : « C’est prêt, on peut venir mettre les pieds sous la table ? -...

Cet article provient du blog les incroyables aventures inexistantes de Papillote. Retrouvez également son article Concert de McCartney au stade de France et Concert de McCartney au stade de France : ma setlist idéale.
Lire la suite sur le blog ›