(photo) Si je n'avais pas peur, ... Je ne serais pas en ce moment dans ce bureau à faire ce travail que j'aime de moins en moins. J'aurais ouvert ma crèche ou une école maternelle, moi qui suis passionnée par le métier de la petite enfance. Je n'aurais pas fait ces calculs qui me rappellent sans cesse que je perdrais 1/3 ou même ma moitié de mon salaire si je me lançais à mon compte. A défaut de la crèche ou de l'école, j'aurais choisi un travail que je peux faire de chez moi... Lire la suite › — Cet article provient du blog Couleur Café. Corinne est également auteur de Peaux de banane ... et Pour Grégory.