Féminité toujours, je m’interroge. Je suis heureuse d’oser à nouveau pouvoir porter des tenues que je juge plus féminines que mes jeans et gros pulls habituels. Ravie de ne plus m’interdire ce petit plaisir. Par contre, je ne le fais pas par contrainte. Je ne me mets pas à mettre des robes, des jupes parce que je crois que la société (ou quiconque) attend cela de moi. Je ne crois pas qu’une femme doive s’habiller de la sorte. J’adore mes tenues plus “sportswear” dans... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog L'heureuse imparfaite. Adélaïde est également auteur de Qui s’y frotte, s’y pique ! et Hé ! Je remets des robes !.