Durant l’hiver, j’ai une envie permanente d’aliments copieux et chauds qui remplissent bien le ventre. En fait, c’est comme si j’avais un besoin biologique de manger des aliments réconfortants. Avec le retour des beaux jours, cette envie va diminuer au profit des produits plus frais et légers. En mars, ce sont les derniers moments où je me fais plaisir avec des plats bien lourds, et la Saint Patrick est donc la dernière fête que je fais en mode...

Cet article provient du blog Not Parisienne. Marie habite à Lille et est également auteur de Potpie au poulet, bière et légumes verts et Spécialité d’Irlande : irish whiskey cake.
Lire la suite sur le blog ›