Tout à fait consciente d'avoir progressivement glissé du côté toc toc de la Force, je suis devenue, au fil des mômes, une inconditionnelle du portage. Voire une accro. Voire une folle. Pour tout vous dire, je suis à un poil de cul de mouche d'arracher mon stérilet avec une fourchette, et de refaire un bébé pour pouvoir ressortir du placard mes écharpes extensibles préférées. Alors évidemment, quand on m'a proposé de tester encore un porte-bébé, je n'ai même pas songé un... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Vio la vilaine. Retrouvez également son article Des plumes et des kikouillous et 34 trucs à faire avant 34 ans.