Femme Actuelle Hellocoton

A ne pas manquer

CRUMBLECRU ET AUTRES FORMULES DE MAGIE

CRUMBLECRU ET AUTRES FORMULES DE MAGIE

Fermer
Lire cet article

TOUCHE PAS À MA LAINE !

Lorsqu’on lit des articles, découvre des blogs, parcourt des sites, on imagine toujours leur auteurs selon ce que celui-ci veut bien laisser transparaître de lui. Le blogueur, être mi-réel mi-fictif, semble toujours parfait. Sans failles (ou bien celles-ci sont-elles gentiment avouées et donc pardonnées), il ne donne à ses lecteurs que ce qu’il souhaite donner. Et à ceux-ci de laisser leur imagination galoper pour s’en faire une représentation digne de ce nom.Quand on lit... Lire la suite ›

Commentaires

Commenter cet article

  • SAVEURSVEGETALES

    SAVEURSVEGETALES Bravo et merci Ophélie d'avoir puisé le courage en toi pour écrire ce "bel" et très très dur article... ♥ Je suppose que cela n'a pas dû être facile pour toi. Merci de nous ouvrir les yeux. La cause animale est (et a toujours été) celle que je défendrais toute ma vie et pardessus tout... J'ai la gerbe... Si tu me le permet, je glisse à nouveau 2 petites citations qui sont de circonstances...
    "Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon" (Gandhi)
    "La société changera quand la morale et l'éthique investiront notre réfléxion" (Pierre Rabhi) le 23 janvier 2013, 23:57

  • "Ne blesse pas les autres par des moyens que tu trouverais toi-même blessants." Bouddha. le 24 janvier 2013, 10:38

  • AllieetAlex

    AllieetAlex super article le 24 janvier 2013, 11:40

  • antigone XXI

    antigone XXI Merci beaucoup ✿ le 24 janvier 2013, 12:58

  • Aizen

    Aizen ça fait plaisir de lire des personnes engagées et empathiques comme toi. ♥ le 24 janvier 2013, 15:55

  • JustAGirl

    JustAGirl Edifiant... Dommage que tu ne sois pas en Une, ça aurait donné une visibilité encore meilleure à ton article! Pour ma part je file le partager sur Facebook et Twitter, c'est important que les gens sachent (moi-même j'avoue, je n'avais jamais réfléchi à tout ça). le 24 janvier 2013, 18:30

  • antigone XXI

    antigone XXI Merci beaucoup ! Partageons, partageons ! Que l'information circule ! :-) le 24 janvier 2013, 20:58

  • Mirean

    Mirean Comme d'autres je n'ai pas eu le courage de tout lire. C'est difficile. Et j'ai déjà vu des images horriblement percutantes, insoutenables et inoubliables à propos du lait industriel. Je suis en passe de bannir la viande, puis le poisson de mon alimentation. À vrai dire, la viande, c'est fait, je n'aime plus ça à cause de l'impact psychologique de certaines vidéos. Pareil pour le lait animal, c'est fini.
    J'attends avec impatience ton article sur les alternatives. Je veux pouvoir me passer de laine. Le plus rapidement possible. le 24 janvier 2013, 22:00

  • Aizen

    Aizen Par contre, il me semble qu'il existe malgré tout des petits éleveurs qui ne blessent pas l'animal. Car j'ai le souvenir d'un blog justement, où chaque jour ils postaient des photos de leur élévage d'Alpaga qui étaient élevé dans une ferme américaine et au grand air. Les enfants des fermiers jouaient avec les alpagas. Ils étaient certes tondu une fois par an je crois mais je n'ai jamais vu d'alpagas (de cette ferme) qui avait l'air blessé dans l'histoire. Le fait est que je ne veux pas non plus semer le doute, car je reste persuadée qu'il existe des gens qui font de la laine éthique. Le tout est de savoir d'où cela provient et comment et dans quelle condition cela se fait, n'est ce pas ? le 24 janvier 2013, 23:35

  • antigone XXI

    antigone XXI Il existe encore, en effet, quelques producteurs de laine qui se soucient davantage du bien-être des animaux... (on en parle, d'ailleurs, dans les commentaires à l'article, si cela t'intéresse) mais ces petits éleveurs sont une infime minorité (moins de 1% du marché de la laine mondial) et puis, petite production locale et 'éthique socialement' ne signifie pas non plus 'éthique pour tous' - combien des animaux ainsi exploités ne finissent pas, tôt ou tard, à l'abattoir ?Pour ce qui est de l'alpaga, le problème, c'est que la demande a tellement explosé dans les années 80 que la production a dû suivre... avec tous les méfaits que cela signifie. A l'heure actuelle, à moins d'avoir ses propres moutons ou d'avoir vu de ses propres yeux comment la laine qu'on utilise est produite, difficile d'être assuré qu'il s'agisse vraiment là d'une production 'éthique'. le 25 janvier 2013, 09:50

  • Aizen

    Aizen Oui, effectivement, mais je pense quand même qu'en cherchant bien il est possible d'en trouver. Donc il faudrait plutôt encourager les petits éleveurs/ artisans à mettre en place des entreprises éthiques. De toute façon, les moutons que la laine soit vendue ou non, ont toujours été tondu, et cela aussi pour des raisons d'hygiènes. En France, il arrive meme que la laine soit tondue et qu'elle parte à la poubelle tant ils n'en font pas un business. Donc, au final, la matière première est gâchée bien des fois. De plus si on part dans la logique réellement éthique, c'est impossible à ce jour d'acheter n'importe quoi issu du monde industriel, et là je parles aussi des matières que tu pourrais bien utiliser comme "alternatives", et qui pourraient elles aussi, si cela cela provient de l'industrie pétro-chimique, être néfastes, car cela engendre selon le procédé de fabrication pollution, dégats sur l'environnement, délocalisations, empreinte carbone, utilisant aussi de l'énergie nucléaire, qui elle meme contamine et tue à d'autres endroits les humains, la faune et la flore. Du coup je n'ai pas envie de dire que jamais je n'achèterai de laine. Mais j'aimerais plutôt m’interroger sur l'existence des producteurs éthiques locaux (plus facile à vérifier). Comme tu dis si bien, il est vraiment difficile dans ce monde actuel, de ne pas cautionner les industries mortifères. Bonne journée. le 25 janvier 2013, 11:46

  • antigone XXI

    antigone XXI Alors, ces questions ont déjà pas mal été abordées dans les commentaires à mon article, si tu veux aller voir, notamment celles des alternatives écolo / non-écolo : il est clair que ce qui vient de l'industrie du pétrole ne saurait constituer une alternative louable, mais il y a d'autres matériaux (chanvre, lin, ortie, bambou...) tout à fait éthiques et naturels ! J'en parlerai dans un prochain article. Et pour ce qui est des petits producteurs, je t'encourage à lire le 2nd commentaire de KeïKo (qui lance d'ailleurs bientôt une boutique de laine de chanvre locale !), qui transcrit tout à fait ce que je pense là-dessus. Bonne soirée à toi, Aizen ! le 25 janvier 2013, 21:05

  • Aizen

    Aizen Je viens de lire le commentaire de Keïko et c'est génial qu'elle puisse se lancer dans sa propre entreprise de chanvre. En fait si je t'ai parlé d'alpagas plus haut c'est parce que je connais un couple de péruviens sur Paris qui ont crée leur propre entreprise de produits péruviens, respectueux des conditions de travail des populations locales. Leur petite boutique permet de faire vivre tout en respectant l'artisanat, quelques entrepreneurs locaux. Cela signifie que rien n'est produit en grande quantité, que tous les pulls sont tricotés à la main par des personnes physiques (pas par des machines), qu'ils prennent soin de leur troupeau car sans eux ils ne pourraient pas vivre. Ils n'auraient aucun revenu en sommes sans la vente de la laine d'alpaga. Eux même s'habillent avec ce qu'ils ont sous la main. Ces gens là n'ont pas internet en majorité, et ils n'ont pas les moyens de faire les courses dans les grandes enseignes, ils ne vivent pas avec une logique consumériste comme nous, occidentaux. Je me vois mal aller leur dire de cultiver subitement du chanvre et de les montrer du doigt...parce que nous sommes des milliers de fois plus responsables en cautionnant le consumérisme à outrance, à acheter et à vouloir vendre tout et n'importe quoi...nos sociétés occidentales et la loi du marché sans conscience me débecte au plus haut point... Du coup je réfléchissais à toutes les conséquences possibles et imaginables...Si je pouvais lui demander ce qu'ils en pensent, à ce couple, sur l'éthique et le respect des animaux, je le ferais. Je serai curieuse d'avoir des descriptions précises sur leur mode de travail, de la façon dont les animaux sont traités. Au final, quand on commence à mettre le doigt dans l'engrenage de toutes les injustices, il se trame tellement de choses dans tous les domaines (tout est lié), que je me demande parfois comment on pourrait évincer la base même du problème, en remontant à la "cause des causes" : l'industrialisation couplée à la mondialisation, la surconsommation compulsive et les innombrables gâchis, l'hypocrisie totale des politiques, la perte des valeurs fondamentales et le mépris de la vie (qu'elle soit humaine, animale, écologie globale). Tout va dans la même logique, je pense que tu comprends là où je veux en venir. Personnellement je ne suis pas une spécialiste de la cause animale, même si j'y suis sensible. Moi ma spécialité c'est le problème du nucléaire. Mais il y a les mêmes logiques destructrices, le même mépris de la vie, la même logique du profit, ce même je m'en foutisme de la souffrance d'autrui, cette atteinte totale à l'écologie...Idem pour l'industrie pharmaceutique, l'industrie agro alimentaire (OGM, mansanto & co) Je pense que le fait de réfléchir sur des thèmes variées ayant les mêmes sources gangrenées peut nous faire évoluer, et tenter ensemble de trouver des solutions...car si la source des problèmes est la même partout, n'est ce pas aussi en s'en prenant à la base de celles ci que l'on parviendra aussi à durablement changer les choses ? le 26 janvier 2013, 22:40

  • Rejoignez vous aussi la conversation sur Hellocoton !

A ne pas manquer

La vie en vert

De débats très sérieux (les pesticides en question) en inquiétudes qui prêtent à sourire mais peuvent en dire long (imaginez une vie sans chocolat !) et coups de gueule (la vie en vert ça vous en fait parfois voir de toutes les couleurs), on a fait un petit tour d'horizon des sujets concernant notre planète bleue qui vous font parler sur Hellocoton.... Lire la suite ›

Tarte aux brocolis

Tarte aux brocolis

Tarte aux brocolis Lire la suite ›

Et si on sortait nos bouts de chou ?

Pour mettre nos bouts de chou dans l'ambiance de Noël et les occuper le temps d'un après-midi, quoi de mieux que de les emmener voir un spectacle ou une expo ? Cendrillon, Mulan, Jack et le haricot, ou le cirque Bouglione côté spectacle; la petite manufacture ou une expo sur les samouraï, si on penche plus pour le culturel. En tout cas il y a de quoi... Lire la suite ›

Comprendre les OGM : Danger ou opportunité ?

Comprendre les OGM : Danger ou opportunité ?

Comprendre les OGM : Danger ou opportunité ? Lire la suite ›

Jolies rues de Paris et Paris secret

Pour qui n'oublie pas de regarder Paris avec des yeux émerveillés, la capitale regorge de coins secrets qui se laissent découvrir au détour de rues moins fréquentées. C'est ainsi que les initiés se transmettent à l'oreille le doux nom de la Rue Crémieux, se retrouvent à la Cité des Fleurs ou encore, se promènent au Musée de la Vie Romantique...... Lire la suite ›

Le bio résiste à la crise

Le bio résiste à la crise

Le bio résiste à la crise Lire la suite ›

Un polar et que ça saute !

Allez, et si on se donnait des sueurs froides cet été avec quelques polars bien ficelés ? Poules mouillées s'abstenir, voici de quoi frissonner sous le parasol même lorsque les températures flirtent avec les 30 degrés à la plage ! Evidemment, loin de nous l'idée de vous détourner d'un plongeon dans la mer ou la piscine, mais entre deux trempettes... Lire la suite ›

WOBO ou l’art de transformer votre bière en maison

WOBO ou l’art de transformer votre bière en maison

WOBO ou l’art de transformer votre bière en... Lire la suite ›

Eté 2015 : où partir en France ?

La routine a mauvaise presse ; une fois qu'elle a planté son campement branle-bas de combat pour s'en défaire. Ce n'est donc pas pour rien que les "grandes vacances" sont attendues de pied ferme ! Été rime avec départ.. aaah comme ce mot nous est familier ! Il fait naître en nous ébullition et frénésie, excitation et impatience ! La joie des... Lire la suite ›

Le palmarès de l’écologie de La Vie

Le palmarès de l’écologie de La Vie

Le palmarès de l’écologie de La Vie Lire la suite ›

La Grande barrière de corail en perdition

La Grande barrière de corail en perdition

La Grande barrière de corail en perdition Lire la suite ›

Mangeons local et de saison (mon panier d’octobre) !

Mangeons local et de saison (mon panier d’octobre) !

Mangeons local et de saison (mon panier... Lire la suite ›

Du crowdfunding pour les petits producteurs

Du crowdfunding pour les petits producteurs

Du crowdfunding pour les petits producteurs Lire la suite ›

Vingt-trois centrales nucléaires pourraient être frappées par un tsunami

Vingt-trois centrales nucléaires pourraient être frappées par un tsunami

Vingt-trois centrales nucléaires pourraient... Lire la suite ›

Un parc à vélos gagne le prix du concours Design Durable 2012

Un parc à vélos gagne le prix du concours Design Durable 2012

Un parc à vélos gagne le prix du concours... Lire la suite ›

J'assure de la mort en talons aiguilles / Est-ce-que nous sommes toutes maso ?

J'assure de la mort en talons aiguilles / Est-ce-que nous sommes toutes maso ?

J'assure de la mort en talons aiguilles /... Lire la suite ›