Ce matin, je rêvais que j’avais des vertiges. Quand je me suis réveillée, les yeux clos, à la vibration de ma montre, ça tournait toujours. J’espérais que ce n’était qu’un mauvais cauchemar. Que je les avais intégrés à mon cauchemar tellement cette histoire dure depuis notre retour de l’île Maurice. J’ai ouvert les yeux, et là, le tournis. Aussi violent que si j’étais montée dans le pire manège de la foire du trône de paris, jusqu’à en avoir la nausée. Je les... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Pixel perdu sur le net. Cyberbaloo habite à Somewhere from i stand et est également auteur de Doux souvenirs trois ans après… et De fil en aiguille, le temps a passé ….