Il fut un temps où quand on me parlait de Paris, je faisais la moue. Je suis venue visiter la ville mais croiser la foule de gens pressés m’agaçait plus qu’autre chose. Il était même inenvisageable pour moi de venir y travailler alors que la majorité des offres d’emplois dans mon secteur se trouve à la capitale. Et puis, il y a eu les copains qui sont partis travailler « là-haut » et les nombreux trajets en train pour venir les voir. J’ai appris à découvrir Paris à... Lire la suite ›