(suite du précédent billet). Idan Raichel entame sa première chanson, qui m'est inconnue, surtout avec le bruit de la mer qui vient s'engouffrer dans mes oreilles… Puis je ne comprends rien à ce qu'il chante, car il ne parle pas français comme tout le monde, ni ne chante en anglais, mais en hébreu. Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier les mélodies, même si je ne comprends pas un traître mot de ce qu'il dit. J'aime bien Ramstein par exemple, mais dans leurs chansons, je ne saisis... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog les incroyables aventures inexistantes de Papillote. Retrouvez également son article Bilan des concerts : Louise Attaque, Arctic Monkeys... et J'ai testé pour vous : faire un malaise à un concert.