Ce soir, comme je n'ai pas envie de cuisiner, je suis sortie acheter quelque chose à emporter. Dans la rue de mon immeuble, j'aperçois un homme assis, à côté d'une couverture et d'un grand sac. Sur le chemin de mon retour, je le revois. Il n'avait pas bougé. Je me suis approchée de lui. Je lui ai demandé s'il avait mangé, il me réponds : "oui un peu". Je lui donne mon sandwich, gênée de savoir que je vais rentrer chez moi, dans mon appartement, dans quelques minutes. - Avez vous... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Tomate Joyeuse. Shehrazad habite à Strasbourg et est également auteur de Le chat malade pendant le week end de Paques !! et Charlie Hebdo : un cinéma en deuil à Strasbourg.