Été 1980, quatre adolescents partent camper sur un îlot au milieu du lac de Basse-Misère dans le sud du Massif Central. Le lendemain matin, on retrouve trois cadavres et une survivante choquée et incapable de se souvenir du drame. Trente quatre ans plus tard, Marc-Édouard, le narrateur, à l'époque collégien marqué par le massacre et aujourd'hui professeur d'histoire à Toulouse, n'a jamais pu oublier Basse-Misère. Afin de plonger dans ses pires cauchemars, il entreprend de... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Les Chroniques assidues. Séverine habite à Marseille et est également auteur de L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante et Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa.