Sur Instagram, la course à la notoriété, aux likes et aux commentaires peut avoir des effets dévastateurs. Une jeune Américaine en a récemment fait la désagréable expérience en s’endettant pour plaire à ses abonnés. À seulement 26 ans, Lissette Calveiroa a ainsi cumulé pas moins de 8 000 euros de dettes en l’espace d’un an.

Originaire de Miami, la jeune femme s’installe à New-York en 2013 afin de suivre un stage. Parallèlement à ce déménagement, elle se met à rêver de la vie glamour et du quotidien prétendument parfait de ses instagrameuses préférées. L’influenceuse en herbe commence alors, elle aussi, à étaler sa vie sur les réseaux sociaux, dépensant ses maigres économies et ses indemnités de stages en vêtements hors de prix et billets d’avion vers des destinations paradisiaques. Objectif : devenir une star des réseaux

« Je faisais mon shopping en fonction du nombre de likes que j'allais obtenir. »
Problème, à cette époque, Lissette Calveiroa vit largement au-dessus de ses moyens, comme elle le confie dans une récente interview accordée aux New York Post. Et pour cause, son budget vestimentaire mensuel est alors de 150 euros, quand celui pour les sacs et accessoires avoisine les 800 euros. « Je faisais mon shopping en fonction du nombre de likes que j'allais obtenir », raconte-t-elle. Et d’ajouter : « Je ne voulais pas courir le risque que l'on me voie porter deux fois les même vêtements ».

Des dépenses vestimentaires auxquelles s’ajoutaient celles liées à ses séjours dans les Bahamas, Las Vegas ou encore Los Angeles. Pour couvrir une partie de ses dépenses astronomiques, l’instagrameuse en quête de célébrité finit par abandonner sa formation pour un emploi à temps partiel. Il faudra attendre la fin de l’année 2016 pour que la jeune femme opère enfin un virement à 180 degrés dans la gestion de ses finances, après avoir réalisé qu’elle vivait « dans un mensonge ».

« Personne ne parle de ses finances sur Instagram. »
Malgré une communauté forte de quelque 27 000 abonnés sur Instagram, Lissette Calveiroa veut désormais changer de vie. Elle ne cherche plus à imiter les influenceuses les plus célèbres et a contacté un coach financier pour apprendre à mieux gérer son budget et à limiter ses dépenses. Par ailleurs, si elle regrette ses choix, elle espère que son expérience pourra servir de leçon à d’autres jeunes instagameuses. « Personne ne parle de ses finances sur Instagram. Cela m’inquiète de voir à quel point les gens se soucient de l’image », assure-t-elle. Et de conclure : « J’avais l’occasion d’épargner, j’aurais pu utiliser tout cet argent autrement. ». A bon entendeur…


View this post on Instagram

Strutting into Monday like:

A post shared by Lissette Calveiro (@lissettecalv) on


View this post on Instagram

My DNA not for imitation.

A post shared by Lissette Calveiro (@lissettecalv) on


View this post on Instagram

Honestly, just leave me here.

A post shared by Lissette Calveiro (@lissettecalv) on



Voir aussi
Hype Auditor : le site internet qui démasque les faux influenceurs
Quand Instagram nous étouffe : le touchant message d'une instagrameuse

M-L. M.


Aimez Hellocoton sur Facebook