Moi, je ne suis pas Smetana, qui a su mettre en musique la Vlata, insignifiant filet à sa naissance, qui parcourt le pays de cascades en passages paisibles, qui traverse les forêts impénétrables où vivent les fées, les elfes et une kyrielle de personnages surnaturels qui me sont si familiers, en passant par les villes médiévales aux banlieues affreusement bétonnées, par les villages bucoliques, et qui arrive jusqu’à la mère de toutes nos villes, Prague. Au bord de la Seine, ce... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog cultur'elle. Caroline habite à Orléans et est également auteur de When we first met, de Ari Sandel et J’ai testé pour vous… l’hypnose.