Depuis que je suis petite, la belle saison est synonyme de vide-grenier. Mes parents m'ont habituée à ces longues journées à arpenter des ruelles ou des champs, souvent en plein soleil, à la recherche de la bonne affaire, de l'objet d'occasion en bon état et pas cher. Maintenant que je suis adulte, je n'ai pas perdu ce goût de la chine, et mes beaux-parents, grands collectionneurs dans l'âme, qui n'hésitent pas à enchaîner les brocantes même à plus d'une heure de route les unes... Lire la suite › — Cet article provient du blog My Bohemian Spirit. Emmy habite à Tours et est également auteur de Mes favoris Iherb et Mon avis : l'Aqua Magnifica de Sanoflore sur peau sensible.