Je vais passer pour la mère flippée à tendance paranoïaque mais depuis que j'ai mon fils, j'avoue que j'ai une (petite) boule au ventre, à chaque fois: -Qu'il est triste -Qu'il a mal (et dieu sait que la semaine dernière, il a eu mal et tellement que j'ai pleuré avec lui et puis ça fait du bien) -Qu'il va vers l'inconnu sans moi(l'école,je sens que jvais pleurer ) - Qu'il est loin de moi C'est tellement viscéral que la raison...

Cet article provient du blog Emma June. Emma June est également auteur de #11. Etre mère: Et découvrir les médecines douces et 9 Etre mère: Et connaître la durée exacte....
Lire la suite sur le blog ›