Délicat et discret, il est à la fois rock et bohème. Un fin mélange faisant du piercing à l’oreille un véritable must-have.

L’exposition « Dans ma peau », présentée jusqu’au 9 mars 2020, au Musée de l’Homme à Paris le rappelle : le piercing n’est pas un effet de mode. Cette tradition ancestrale prend racine à la Préhistoire. Depuis, partout dans le monde, les ethnies perpétuent ce rite. En Europe, elle a pourtant été laissée à l’abandon. Préférant le port d’une simple boucle d’oreille, il faut attendre 1975 et la Californie des hippies pour voir réapparaître les piercings. Les significations devenues presque désuètes, il s’arbore désormais comme un bijou délicat. 

Quel piercing choisir ? 

Plus discret qu’un tatouage et plus rebelle qu’une barrette, le piercing s’impose comme le petit accessoire à absolument avoir. À l’oreille, il se veut sobre, comme caché. En 2019, les modeuses misent sur l’accumulation discrète. La grande tendance ? Une flopée d'ear cuffs ou de mini créoles. Toujours choisis dans la même matières, certaines alternent aussi entre des bijoux imposant et des clous d’oreille plus délicats. Les plus bohèmes misent ainsi sur des étoiles ou des quartiers de lune évoquant l’astrologie quand les classiques opteront pour une simple pierre. Tragus, helix, lobe, rook… Le plus difficile est peut-être juste de déterminer l’endroit du prochain piercing. 

Cette saison, le revival du serre-tête permet de mettre en avant son côté faussement sage et sophistiqué. Associé à des pièces BCBG et rétro, le piercing viens twister une allure preppy. Federica de June Sixty Five, Kenza Sadoun El Glaoui, Sabina Socol. Toutes les filles d'Instagram ont craqué pour son charme. Sélections des plus beaux ensembles, repérés sur Pinterest, pour s’inspirer et surtout, pour craquer !
















À lire également : 

Tatouages tableaux : quand votre peau devient musée

Les plus beaux tatouages d'insectes repérés sur Pinterest

Cyrine Brmdn 


Aimez Hellocoton sur Facebook