Cet article aurait fait un très bon « S’avouer vaincu #2″, oscillant entre étonnement, découragement et constat lucide. J’aurais alors opté, sans aucun doute, pour un de ces titres à rallonge des plus évocateurs : « S’avouer vaincu : de la conscience aussi soudaine qu’aigüe d’habiter dans un trou paumé », auquel j’aurais pu ajouter le sous-titre suivant : … Lire la suite 2 bonnes raisons de lire...

Cet article provient du blog Le blog de Papier Glacé. Charlotte habite à Paris et est également auteur de S’avouer vaincu #1 : lire 160 livres par an !.
Lire la suite sur le blog ›