Les prises de sang pour le transfert de mes 2 uniques embryons de la FIV2 continuent entre-coupées de drames familiaux qui sont sensés arriver aux autres. Pas à mes proches. Ces faits divers affreux qu’on ne lit que dans les journaux, on n’est pas sensés les vivre.Non…Finalement c’est comme mon infertilité. C’était pas sensé m’arriver à moi. Mais seulement aux autres.Peut-être que je devrais jouer à l’euro-millions ? Ça aussi ça fait...

Cet article provient du blog Me and my broken eggs. Madame Omelette habite à Tataouine et est également auteur de #21 Cultiver les petits plaisirs de la vie et #19 Que resta-t-il de moi ?.
Lire la suite sur le blog ›