Je suis là de nouveau, un peu perdue. Inquiète, toute en fronces et en chagrins. C’est ainsi que tu t’achèves, 2018, dans cette frayeur qui ne me quitte jamais vraiment, sans paillettes ni résolutions, douleur au corps de voir le monde périr. Je suis éponge des sécheresses et des avertissements, bouche amère face à l’urgence. Atrocement pessimiste. Mélancolique aux beaux jours.Je vais pourtant bien, moi. Avec mon amoureux en or, mon quotidien de libraire chichement payée mais...

Cet article provient du blog A l'horizon des mots. Lola habite à Bordeaux et est également auteur de Bouquin #182 : Dégradation, de Benjamin Myers et Bouquin #181 : La vraie vie, d’Adeline Dieudonné (#RL2018).
Lire la suite sur le blog ›