Je pense qu'il est temps que j'arrête de chercher une explication à ce qui nous est tombé dessus en quelques heures. Tu m'apportes beaucoup de sourires, tu n'en as sans doute pas conscience. Je ne sais absolument pas dans quoi je m'aventure mais je savoure et j'ai du coup oublié les choix auxquels je me forçais à me tenir depuis quelques années. J'exagère en disant que tu chamboules ma vie. Et pourtant, c'est ce que tu fais. En tout cas, tu m'obsèdes depuis ce 23 novembre. Il y a...

Cet article provient du blog Mémorables Oublis. Ingrid habite à Nowhere et est également auteur de Handicapée sociale et J'ai succombé à la Kobo.
Lire la suite sur le blog ›