Cette année, j’avais envie d’écrire cet article pour peut être rassurer et déculpabiliser celles et ceux qui en auraient besoin… Déculpabiliser parce que la situation de ma vie n’est pas très différente d’il y a un an, elle est même « pire » (entre guillemets), puisque je suis célibataire cette fois, et au chômage, toujours… Et pourtant… Et pourtant, je me sens bien mieux que l’année dernière. J’avance dans ma vie, même si on pourrait penser que non. Je suis...

Cet article provient du blog Allez, danse !. Retrouvez également son article L’attachement aux souvenirs et Bien vivre * un travail (trop) intensif.
Lire la suite sur le blog ›