Il y a 7 ans, les cheveux courts et l’appareil photo en bandoulière, j’ai bredouillé quelques mots maladroits à travers l’interphone. Le coeur battant, j’ai monté 2 à 2 les marches qui nous séparaient, en sachant pertinemment qu’après cette soirée, rien ne serait plus comme avant. Je n’imaginais pas, bien sûr, ce que serait notre vie aujourd’hui mais je savais, au fond, que le bonheur nous attendait. Comme tous, on a essuyé des tempêtes, on a navigué à flots, on a...

Cet article provient du blog Babils & Chuchotis. Babils et Chuchotis est également auteur de Quand la séparation est difficile et Des cailloux dans ses poches.
Lire la suite sur le blog ›